Talakhorte ! par Mohammed Hifad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Talakhorte ! par Mohammed Hifad

Message par Mohammed Hifad le Jeu 23 Juil - 15:34

Talakhorte ! (1)










Tihihit at guite a tagllit n’tmdyazine.
Tarrayste n’tguenza at tguite
Tarrayste ou hwach at tguite.
Timgharine wala irguazen
Ksouden ttiyt nnem zound lbaroud.
Our kem yiwi bla oumghour ,
s‘iberggmmi ilan atig.
walli mmou tnite gh ou hwach,
aour tfought asga , douwer !
innayam hayyagh n’douwer ahnna !
ghassad ayyaw ns ay nnan iy waliwn nem  
ad our tffoughm toudert nnagh , douwrat !
gh ou zemz ade iguiguel n’Talakhourte !
         Traduction :
Talakhourte
Talakhourt l’artiste  chanteuse  leur a dit:
""Pour celui qui n'a pas vendu son dromadaire,
Tue son mulet!
Il n'entrera pas dans ma maison,
N'ouvrira pas mes ceintures,
Et n'ouvrira pas mes boutons.
Vas-y, mon mulet !
Là vers où nous nous dirigeons,
Pour y passer la nuit,
La maison de Bou Naïm,
Où nous avons reçu
Bien des coups de bâton,
Avec seulement des tiges de menthe!
Le garçon qui n'est pas Soussi
Et ne porte pas une valise à la main,  
Ne m’intéresse pas,  
Et je ne l'accompagne pas!""
""Je me suis convenue avec toi pour la maison,
Et tu m'as emmenée au grenier de paille.
Mes cheveux sont défaits.
Nous sommes pleins d'aiguilles de paille.  
Merci mon père chéri!
Telle que tu m'as donnée naissance!
La main blanche comme le colis de thé!
Les pieds comme le pain de sucre!
Les yeux comme des verres!
Élancée comme un roseau,
Les dents comme les grains de riz,
La bouche comme roubou3 ryal""
Tu es Tihihite , la Reine des poétesses.
Tu es Chef de troupe au tambourin,
Tu es chef d'ahwach.
Les femmes et les hommes,
Craignent tes chansons comme de la poudre.
Ne t'emmène que le grand,
Dans un palais qui a du prix.
Celui pour qui tu as dit à ahwach:
"Ne sors pas de la file, tournes-toi!"
Il t'a dit :" nous voilà chérie, nous tournons!"
Aujourd'hui, son petit fils ,
Dit à tes paroles:" ne quittez pas notre vie , tournez!"
En ce temps orphelin de la grande Talakhourte!

Mohammed Hifad

Extrait de mon manuscrit et recueil de poèmes "Le souffle des alizés"


(1)Talakhurt est  une poétesse chanteuse amazighe , Raissa de taguenza (tambourin ) dirigeant des troupes mixtes de danseurs d'ahwach  , originaire du village de Tidzi à Haha , qui se trouve sur la route d'Agadir à 20 kilomètres d'Essaouira(ex-Mogador) et avait l'habitude de se déplacer sur son mulet habillée en homme pour qu'elle ne soit pas reconnue.Sa maison à Essaouira se trouve à Derb Msguina , à Mellah laqdim. C'est une grande poétesse et femme libre et ses poèmes érotiques ne gênaient personne à l'époque , fin du 19e et début du 20e siècle.Ma grand mère paternelle Raissa Yamna Oumalk était à la même époque Tandamt et Raissa de taguenza ayant sa propre troupe d'ahwach de jeunes filles et garçons , chose inimaginable aujourd'hui après les ravages de l'Islam.
Celui pour qui tu as dit à ahwach:
"Ne sors pas de la file, tournes-toi!"
Il t'a dit :" nous voilà chérie, nous tournons!"
Il s'agit de mon grand-père paternel , boucher moustachu de son Etat  et qui respectait  les consignes de cette femme maestro redoutée pour  ses poèmes improvisés où elle pouvait ridiculiser  les arrogants ou les irrespectueux et qui pouvaient aussitôt faire le tour  du pays de bouche à oreille.A Haha , c'est la femme qui régnait  et en un siècle seulement on peut constater le désastre causé par le religion qui a transformé nos femmes en esclaves de l'homme.Pour celle ou celui qui ignore notre histoire et culture il prendrait  facilement aujourd'hui cet état des lieux d'importation comme faisant partie de notre identité, histoire , culture  et civilisation.
avatar
Mohammed Hifad
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 69

Voir le profil de l'utilisateur http://mogadorsept.forumaroc.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum